Nous aider !

Contactez-nous pour faire un don ou passez une commande via le formulaire suivant.

Pour faire un don d'argent à l'antenne belge BE03 0017 5851 1784.
Pour l'antenne suisse CH58 0900 0000 1405 1630 9.

Une musique jouée sans fausse note!

25/07/2017

Stage 2017

-

La panique était un peu au rendez-vous lors du petit déjeuner ce matin:
« Et vous pensez qu’on aura combien d’enfants aujourd’hui ? »,
« Vous êtes sûrs que le message est bien passé et qu’ils seront bien présents à 8h ? ,
« On a suffisamment de ballons au final pour occuper 100 gamins en même temps ? »
« Les assistants ? Ils seront là dès le début ? »
« Et si ceci ? Et si cela… ? »

Toutes ces questions qui stressent autant qu’elles motivent étaient au centre des discussions des coaches ce matin !
Un mélange d’appréhension et d’excitation qui mettait les troupes en alertes maximales et qui annonçait de belles choses.

Car finalement, ce n’est pas un « OUF » de soulagement mais plutôt un « OUF » de stupéfaction et de joie qui a été exprimé par tous en arrivant au Club Rafiki ce matin !
Des dizaines et des dizaines d’enfants s’étaient passés le mot et nous attendaient de pieds fermes pour démarrer cette nouvelle semaine de stage sur les chapeaux de roue.
Une nouvelle preuve que les réseaux sociaux ne sont pas nécessaires au Rwanda pour véhiculer une information comme celle-là! 😉

Avec 120 inscriptions pour la session du matin, les quatre demi terrains ne sont clairement pas de trop pour occuper tous les « kids » !
Et telle une partition de musique jouée sans fausse note, tous les exercices et jeux se déroulent dans une atmosphère disciplinée mais amicale et détendue. Tous les coaches Belges, Suisses et Rwandais se complètent et s’entraident comme s’ils s’étaient toujours connus et cela pour le plus grand plaisir des enfants qui profitent à fond et s’éclatent comme rarement.

Le stage Rafi’Kids est bel et bien lancé !!!
Le plus frappant et probablement le plus touchant aujourd’hui, c’est de remarquer que la relation qui s’est créée il y a plusieurs années entre les coaches et les enfants se trouve à chaque fois renforcée. Les consignes données sont immédiatement appliquées et suivies à la lettre et le respect mutuel permet pas mal de fantaisies dans les entrainements.

Une situation d’autant plus flagrante avec les « grands » l’après-midi où les sourires se comptaient par dizaines et ne quittaient pas les visages des enfants !
Et pour les nouveaux qui ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre, aucun doute possible, les « kids » nous « kiffent » et se régalent au moins autant que nous !!!

 

Vivement demain !!!